portrait_brunon.jpg
portrait_brunon.jpg

press to zoom
portrait_brunon.jpg
portrait_brunon.jpg

press to zoom
1/1

Historien des jardins et des paysages, Hervé Brunon est chercheur au CNRS depuis 2002 (Centre André Chastel, Paris).

Reçu major de promotion à l’École normale supérieure en 1991, il a poursuivi un cursus de botanique et d’écologie avant d’étudier à l’École nationale supérieure du paysage. Il a soutenu en 2001 un doctorat en histoire de l’art sur les jardins italiens de la Renaissance à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Pensionnaire de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) puis du Harvard University Center for Italian Renaissance Studies (Villa I Tatti, Florence), il a résidé en Italie de 1998 à 2003.

Membre invité permanent du conseil scientifique de la Fondation Benetton (Trévise, Italie) et membre du comité de rédaction de la revue Les Carnets du paysage, il co-organise le groupe de recherche « Autour d’André Le Nôtre » sur l’histoire des jardins dans l’Europe moderne ainsi que le séminaire de recherche « Cercle des études hortésiennes » au Centre André Chastel. Il a organisé différents colloques internationaux et journées d’étude, dont Le jardin comme labyrinthe du monde. Permanence et métamorphoses d’un imaginaire de la Renaissance à nos jours (Auditorium du Louvre, mai 2007).

Ses travaux de recherche portent sur l’histoire culturelle des jardins et des paysages en Europe de la Renaissance à nos jours, en particulier en Italie et en France, dans une perspective pluridisciplinaire. Auteur de nombreux articles et communications, il a notamment dirigé le volume Le Jardin, notre double : sagesse et déraison (Autrement, 1999) et co-dirigé les actes du colloque Les Éléments et les métamorphoses de la nature. Imaginaire et symbolique des arts dans la culture européenne du XVIe au XVIIIe siècle (William Blake & Co, 2004). Il a édité une anthologie critique de Rosario Assunto (1915-1994) : Retour au jardin. Essais pour une philosophie de la nature, 1976-1987 (Les Éditions de l’Imprimeur, 2003), et publié avec Monique Mosser Le Jardin contemporain. Renouveau, expériences et enjeux (Éditions Scala, 2006).

Enseignant l’histoire des jardins et des paysages dans différentes formations en France (École nationale supérieure d’architecture de Versailles, École nationale supérieure du paysage, Institut national du patrimoine, Ministère de la culture et de la communication, etc.) et en Italie (Accademia delle Arti del Disegno de Florence, Università Internazionale dell’Arte de Florence, Université de Florence, Politecnico de Milan, Université de Padoue, Université de Rome « La Sapienza », etc.), il donne régulièrement des conférences dans de nombreuses institutions et est ainsi intervenu auprès de la Fondation Cartier pour l’art contemporain à Paris, des Amis des musées de Chambéry, de la Commission royale des monuments, sites et fouilles de la Région wallonne en Belgique, etc.

 

 

Hervé Brunon