Pallas Hôtel

 

Les Miroirs empoisonnés - MILORAD PAVIC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La couleur rouge est un but,
c’est la dernière couleur, une couleur paire,
et la pierre philosophale est rouge »,
pensait la jeune fille.

 

 

 

 

MILORAD PAVIC
(1929-2009)


Historien de la littérature serbe classique et spécialiste de la poésie baroque, élu en 1991 membre de l’Académie serbe des Sciences et des Arts, Milorad Pavic a écrit des essais et de la poésie, mais il est surtout connu pour ses oeuvres de fiction qui mettent à chaque fois en jeu des structures narratives établissant de nouveaux rapports entre le lecteur et son livre : « J’ai écrit un roman sous forme de dictionnaire, un autre sous forme de mots croisés, un troisième sous forme de clepsydre et un quatrième sous forme de manuel divinatoire avec les cartes du Tarot. Le cinquième fut un guide astrologique pour les non-initiés. »
OEuvres d’un érudit, héritier et fin connaisseur de l’antiquité grecque et de la tradition littéraire et spirituelle byzantine ainsi que celle du baroque et du classicisme serbe, ses livres mêlent habilement la poésie et le fantastique, la légende et l’histoire, la métaphore surréaliste et l’allégorie biblique, le savoir ésotérique et le rêve, l’humour joyeux et le rire sardonique… sans jamais trahir cette simple vérité : la tâche principale d’un écrivain consiste d’abord à raconter des histoires.


Milivoj Srebro

 

 

Les miroirs empoisonnés

5 nouvelles de Milorad Pavic

 

Traduction de Maria Béjanovska

 

Couverture de Tino Di Santolo

 

74 pages N&B, Dos carré collé.

5 exemplaires numérotés, comportant en frontispice un dessin original de Tino Di Dantolo.
500 exemplaires courants sur papier Centaure.

 

8 €

COMMANDER